logo

Prolongation de la convalescence de Christopher Jackson, fondateur et chef du SMAM

Montréal, le 8 septembre 2015 – Pour des raisons de santé, M. Christopher Jackson, fondateur et chef du Studio de musique ancienne de Montréal, se voit dans l’obligation de prolonger sa convalescence.

Andrew McAnerney, chef par intérim du SMAM depuis cet été, continuera d’assumer ses fonctions auprès du Studio. Originaire d’Angleterre et vivant à Ottawa, M. McAnerney compte plus de 25 ans d’expérience en tant que directeur musical, soliste, choriste, arrangeur et pédagogue. Il est bachelier et maître ès musique de l’Université d’Oxford (Magdalen College). À titre d’ancien membre des Tallis Scholars et de quelques-uns des ensembles vocaux les plus réputés d’Europe, Andrew aime particulièrement contribuer à l’interprétation de haut niveau du répertoire de la Renaissance.

  1. Jackson n’accordera pas d’entrevues et souhaite poursuivre sa convalescence de façon privée.

 

-30-

Relations de presse :
Katherine Fournier
514 588-5711 / kfournier.presse@hotmail.com

Source :
Sarah Belleville, Directrice générale du SMAM
514 861-2626, #4 / sbelleville@smamontreal.ca

Studio de musique ancienne de Montréal
Acclamé pour les textures enveloppantes, les sonorités vibrantes et la beauté hypnotique de ses interprétations, le Studio de musique ancienne de Montréal est reconnu tant sur la scène locale qu’à l’internationale. Fondé en 1974 par l’organiste et le claveciniste Christopher Jackson qui le dirige encore aujourd’hui, le SMAM a fait découvrir plus de 800 chefs-d’œuvre de la Renaissance et du Baroque et continue de révéler toute la vitalité, la sensualité et la profondeur émotionnelle de la musique ancienne. Le SMAM compte à son actif plus de 20 enregistrements louangés par la critique et le public, dont plusieurs sous étiquette ATMA classique, notamment Arvo Pärt/Stabat Mater, nommé « CD Pick of the Week » par le Toronto Star, et Rise, O my soul, à propos duquel Classics Today notait «l’expression ardente et profondément ressentie des chanteurs ». En janvier 2012, le disque Lasso/Lagrime di San Pietro se voyait décerné un Prix Opus par le Conseil québécois de la musique

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *