« Inoubliable »
Claude Gingras, La Presse

« La beauté à l’état pur »
François Houde, Le Nouvelliste

Le Studio de musique ancienne de Montréal (SMAM) a pour mission d’interpréter les musiques vocales sacrées et profanes composées en Occident avant 1750, afin d’en partager toute la richesse, la beauté et la profondeur émotionnelle. Cofondé et longtemps dirigé par Christopher Jackson, et aujourd’hui par Andrew McAnerney, le SMAM est formé de douze à dix-huit chanteurs professionnels choisis pour la pureté et la clarté de leurs voix. Depuis presque 50 ans, le SMAM est guidé par un souci d’excellence et s’est taillé une place de choix dans le monde de la musique ancienne vocale au Canada.

Parmi les premiers ensembles du genre en Amérique, le Studio de musique ancienne de Montréal (SMAM) voit le jour en 1974 à l’initiative de trois amis organistes : Hélène Dugal, Réjean Poirier et Christopher Jackson. Passionnés par les musiques de la Renaissance et du Baroque, ils inscrivent leur travail dans le grand mouvement du renouveau dans l’interprétation des répertoires anciens qui avait pris son essor en Angleterre, en Allemagne, en Autriche et aux Pays-Bas au cours des années 1960. Le SMAM visait à regrouper les interprètes québécois, instrumentistes et chanteurs, passionnés par le projet. Certains avaient étudié en Europe auprès des premiers défenseurs de l’« authenticité » et ramené dans leurs bagages ce nouvel idéal esthétique, à l’époque considéré comme d’avant-garde. Sa création a suscité un tel engouement au Québec et au Canada que beaucoup de musiciens en musique ancienne ont fait leurs premières armes au SMAM, comme Suzie LeBlanc ou Daniel Taylor.