Mercredi 7 novembre 2018, 19 h 30
Chapelle historique du Bon-Pasteur
100, rue Sherbrooke Est, Montréal
Métro Sherbrooke

RÉSUMÉ

Genre intimiste s’il en est, l’air de cour obéit à un style bien particulier qui se développe en France au cours des XVIe et XVIIe siècles. Il a su enchanter l’aristocratie française, tant dans l’entourage royal que dans le microcosme des salons. L’art de Pierre Guédron, d’Antoine Boësset ou d’Antoine Moulinié a permis au chant français de trouver la voie de l’expression dramatique et poétique, mettant au point  la déclamation musicale qui formera la base de la tragédie lyrique, genre établi par Jean-Baptiste Lully dans  les années 1670.

PROGRAMME

Airs de cour de la fin de la Renaissance et du Baroque

DISTRIBUTION

Marie Magistry, soprano
Sylvain Bergeron, archiluth