Dimanche 21 avril 2024 – 16 h
Salle Bourgie
1339, rue Sherbrooke Ouest
Montréal, H3G 1G2

Bus Bus : 24 – arrêt De la Montagne

 Stations Guy-Concordia, Peel ou Lucien-L’Allier

RÉSUMÉ

En cette veille de la Journée de la Terre, ce concert prend pour thème la Nature, telle qu’elle est évoquée, notamment, par le Cantique des cantiques. Dans ce poème amoureux de la Bible, très souvent mis en musique, les amants sont comparés à tout ce que notre planète recèle de beautés : les lys et les roses, un pommier au milieu du verger, les gazelles et les biches, la voix de la tourterelle, les figuiers, les grenadiers et les vignes… Tandis que la Messe Western Wind de John Taverner se base sur une chanson populaire qui parle du vent d’ouest et de sa petite pluie, Nutshimit, une création de Maurice-Gaston Du Berger sur un texte inédit de la poète innue Joséphine Bacon, nous convainc de l’importance pour les Innus des territoires ancestraux, lieu des mythes, de la mémoire et de l’identité.

PROGRAMME

Orlando di Lasso (v. 1532-1594)
Laudate Dominum omnes gentes

Jan Sweelinck (1562-1621)
Ecce nunc benedicite

Cipriano de Rore (v. 1515-1565)
Descendi in hortum meum

Jacobus Clemens non Papa (v.1510-v.1555)
Ego flos campi

Maurice-Gaston Du Berger (1987-)
Nutshimit – Première mondiale, texte inédit en innu-aimun de la poétesse Joséphine Bacon, commandé par le compositeur.
Soutenu par le CALQ, bourse de création

John Taverner (v. 1490-1545)
Western Wind Mass (avec des interpolations reconstituées de la chanson Westron
Wynd)

DISTRIBUTION

Choristes-solistes
Marie Magistry, soprano
Josée Lalonde, alto
Michiel Schrey, ténor
John Giffen, basse

Chœur
Ellen Torri et Megan Chartrand, sopranos
Charlotte Cumberbirch et Kristen De Marchi, altos
Kerry Bursey et Nathan LeLièvre, ténors
Normand Richard et Pierre-Étienne Bergeron, basses

Andrew McAnerney, direction musicale