Mercredi 3 février 2021- 19 h 30   
Chapelle historique du Bon-Pasteur
100, rue Sherbrooke Est, Montréal

Métro Sherbrooke

RÉSUMÉ

Les « petits motets » étaient ainsi désignés en France parce qu’ils ne faisaient appel ni au chœur ni à l’orchestre. À partir des années 1640, on les entendait, chantés par les meilleures voix, dans toutes les maisons religieuses du royaume. D’un exquis raffinement, le genre entretenait des liens étroits avec la sensualité de l’art italien, comme en témoignent les motets des Français, de naissance ou d’adoption, Dumont, DanielisLorenzani et Lully, proches de ceux de leurs confrères NaninoGiamberti et Branca

PROGRAMME

Un choix des plus beaux « petits motets » baroques français et italiens

 

DISTRIBUTION

La Carambole 

Anne-Marie BeaudetteBronwyn Thies-Thompson, Jacqueline Woodley, sopranos
Odrée Martin, alto
Christophe Gauthier, clavecin